Ouverture d’une centrale de marchés publics au service de l’associatif 

 

 

Trouver la meilleur offre de prix en fournitures de bureau, en produits d’entretien ou en matériel informatique nécessite de gros moyens humains, financiers et en temps, en particulier lorsqu’on est soumis aux marchés publics. A partir de janvier 2017, la Maison Pour Associations permettra au secteur associatif de se libérer de cette contrainte à travers la mise sur pied d’une centrale de marchés publics.

 

C’est quoi une centrale de marchés ? Une centrale de marchés a pour objectif de conclure des marchés pour d’autres acheteurs potentiels. Elle définit des cahiers des charges et mène les procédures prévues par la législation jusqu’à l’attribution des marchés à un ou plusieurs fournisseurs.

 

Les acheteurs finaux (les ASBL) restent maîtres de leurs propres achats. Il ne s’agit donc pas d’une centrale d’achats, plus contraignante en termes de timing, de liberté d’achats, de choix de produits, de procédures administratives. Lorsqu’elle en a besoin, l’ASBL adhérente à la centrale de marchés passe directement sa commande au(x) fournisseur(s) retenu(s) sur base d’un simple bon de commande.

 

Au-delà de la simplification administrative et du gain de temps inhérent, l’adhésion à la centrale de marchés offre des économies d’échelle à l’acheteur final puisque le prix aura été négocié sur un volume plus important que ses simples besoins.

 

Concrètement, comment ça va se passer ?

  1. La mpa signe une convention avec les bénéficiaires de la centrale de marchés et estime le volume total des besoins de ces bénéficiares.
  2. La mpa organise les marchés publics de fournitures et de services sur base de cette estimation.
  3. Une fois les marchés passés, les asbl adhérentes n’ont plus qu’à commander les fournitures et services parmi ceux proposés, directement au fournisseur ou prestataire de services.
  4. Le fournisseur facture à l’adhérent.

 

 

Le montant de l’adhésion à la centrale de marchés publics est déterminé en fonction de la taille des ASBL :

  • Moins de 5 travailleurs: 100€/an
  • Entre 5 et 10 travailleurs: 200€/an
  • Plus de 10 travailleurs: 300€/an

pour l’accès à 3 marchés de la centrale et 25pc par marché supplémentaire.

 

Enfin, la mpa entend mettre l’accent sur le durable en intégrant des normes ESE (environnementales, sociales et éthiques) dans ses cahiers des charges. Le volume des marchés permettra de maintenir des prix défiant toute concurrence, même en intégrant ces critères durables.

Règlement général de la Centrale de marchés

Timing

PROCEDURE EN COURS

Marché « Fourniture de bureau »Mardi 31 janvier 2017:  clôture pour la réception des fiches techniques, du règlement signé (voir documents à télécharger ci-dessous) et du paiement pour le premier marché qui concerne les fournitures de bureau (cartouches d’imprimantes, papier, stylos, perforatrices, agrafeuses, fardes, badges, chevalets porte-affiches, piles, produits dépoussiérant, etc).

Mercredi 1er avril 2017: Possibilité de lancer les premières commandes auprès des fournisseurs retenus.

Fiche technique 1 _fournitures bureau

 

PROCEDURES EN COURS

Marchés « Produits d’entretien » et « Brasserie »Mercredi 15 février 2017:  clôture pour la réception des fiches techniques, du règlement signé (voir documents à télécharger ci-dessous) et du paiement pour le premier marché qui concerne les fournitures de bureau (cartouches d’imprimantes, papier, stylos, perforatrices, agrafeuses, fardes, badges, chevalets porte-affiches, piles, produits dépoussiérant, etc).

Mardi 2 mai 2017: Possibilité de lancer les premières commandes auprès des fournisseurs retenus.

Fiche technique 2 _produits d’entretien

Fiche technique 3_brasserie

 

Intéressé? Remplissez et signez ces documents à nous renvoyer par mail à jeanyves@mpa80.be ou par courrier postal à Maison Pour Associations – 80, route de Mons à 6030 Marchienne-au-Pont

 

ATTENTION: la fiche technique n’est pas un bon de commande.Vous ne vous engagez en rien, à ce stade! Il s’agit pour nous d’établir les quantités prévisionnelles afin de rédiger un cahier des charges le plus précis possible. 

 

Suivront, dans les prochaines semaines, les marchés pour les assurances, la téléphonie, le gaz et l’électricité.