La compagnie Tak/Tak : lauréate du Mérite Associatif 2011 dans la catégorie “Créativité”

Quatre brins de grâce orientale, trois tiges d’envoà»tement gitan, une mystérieuse écorce africaine, le tout orné d’une savante couronne d’épices indiennes… Voici un bouquet à  l’image des danses composées dans les ateliers hebdomadaires de la “Cie Tak/Tak”.Reconnue depuis 2004 en tant que C.E.C (Centre d’expression et de créativité de la Communauté franà§aise), TAK/TAK a pour objectif de faire danser tout le monde : à  travers des ateliers aux bases orientales et tziganes, o๠le corps danse en respectant l’harmonie de chacun, mais aussi par des activités uniques ou rares en Communauté franà§aise dans lesquelles se conjuguent danse et arts plastiques. Une approche ouverte à  tous, dès 4 ans sans autre limite d’âge, et qui se déclinent en différents niveaux. “Les danses s’inspirent des danses de la culture orientale, gitane, indienne , explique Peggy Francart, coordinatrice. C’est ouvert à  tous : du plus grand au plus petit, du plus fin au plus rond. Et ce sont vraiment des danses qui s’adressent à  tous.”
_
_ L’autre raison d’être de la Compagnie est de jeter des ponts entre les différentes click here formes d’expression artistique, entre les cultures, entre les générations…
_
_ Outre ses ateliers hebdomadaires et stages pour adultes et enfants, la Cie TAK/TAK multiplie les collaborations avec d’autres artistes (Mathieu Ha, Daniele Bossi, Olivier Colassin, Ornella Marotta) mais aussi avec différentes structures : Avanti, le B.P.S.22, Charleroi/Danses, Sambraisie, Couleur Quartier, Charleroi Face B…
_
_ Le jury des Mérites Associatifs a tenu à  récompenser la Cie Tak Tak pour sa créativité qui se retrouve en particulier dans son projet intitulé “Slokarleroi”, un spectacle de rue et un court métrage qui mêlent danse, écriture, musique et humour ! Après près d’un an de recherches et d’expérimentations, les participantes aux ateliers du CEC Tak/Tak ont inventé un poème dansé en hommage à  Charles le Roi. Un spectacle de rue basé à  la fois sur les techniques de danse indienne mettant en scène l’histoire de dieux mi-humains, mi-animaux et sur le savoureux livre de Philippe Genion “Comment parler le belge et le comprendre”. Un projet qui met à  contribution le public en l’invitant à  bouger et à  rire.

[Blog de la Compagnie Tak/Tak->http://toutlemondedanse.canalblog.com/]

Ce contenu est réservé aux membres. Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n’êtes pas encore membre.