La Société Protectrice des Animaux : lauréate du Mérite Associatif 2011 dans les catégories “Continuité” et “Prix du public”

Depuis 103 ans, la SPA de Charleroi oeuvre à  la protection animalière. Un combat qui reste malheureusement plus que jamais d’actualité.Des générations de Carolos ont arpenté ces couloirs cafardeux o๠résonnent les aboiements des chiens. La SPA, devenue Société Royale Protectrice des Animaux il y a 3 ans, poursuit ses missions d’accueil des animaux abandonnés, un phénomène qui ne tend malheureusement pas à  s’essouffler. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2010, plus de 4.200 chiens et près de 4.000 chats ont été recueillis par la SPA. Heureusement, les adoptions restent elles aussi nombreuses. Environ 70% des chiens qui passent par la SPA trouvent une nouvelle famille. Pour les chats, les chiffres sont moins réjouissants : “Cela s’explique par le fait qu’à  certaines périodes de l’année, des gens nous déposent des caisses de chatons qui n’ont pas plus de 2 ou 3 jours. On ne peut rien faire pour les sauver mais ils sont comptabilisés dans ces tristes statistiques. Moins de 30% des chats qui entrent à  la SPA en ressortent” , explique le directeur Franck Goffaux.
_
_ Pour éviter cette affluence massive de chatons, Franck Goffaux préconise la stérilisation des chats adultes. Une opération onéreuse qui n’est pas click here à  la portée de toutes les bourses. C’est pour cette raison que la SPA propose un service de médecine vétérinaire sociale, qui s’adresse tant aux chats qu’aux chiens. Les opérations et autres soins sont pratiqués à  des prix concurrentiels pour le public le plus financièrement fragilisé.
_
_ Le 1er octobre dernier, à  l’occasion de la journée mondiale des animaux, la SPA a inauguré ses nouvelles chatières, plus confortables pour les félins, sans pour autant être un hà´tel 5 étoiles : “Notre but, c’est que les chats, comme les chiens, retrouvent une famille le plus rapidement possible” , insiste Franck Goffaux. Avant de préciser que “le plus grand souhait de la SPA, c’est de fermer ses portes à  jamais, parce que à§a signifiera qu’il n’y a plus d’abandons ni de cruauté envers les animaux.”
_
_ C’est tout ce travail de longue haleine à  dimension tant animalière qu’humaine que le jury des Mérites a tenu à  récompenser en attribuant le prix de la Continuité à  cette “vieille dame” qu’est la SPA. Les internautes ne s’y sont pas trompés non plus en lui attribuant massivement leurs voix et ainsi un second Prix, celui du “Public”.

Ce contenu est réservé aux membres. Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n’êtes pas encore membre.