1. A partir de quand ?writing-1149962

A partir de juillet 2017

 

  1. Pourquoi ?

Pour harmoniser 4 principaux concepts :

  • Les jeunes
  • Les travailleurs âgés
  • Le niveau de qualification
  • La durée d’inoccupation

 

  1. La réforme des APE

L’aide APE « non-marchand » sera convertie en une subvention forfaitaire aux employeurs. Cette subvention sera exclusivement réservée au maintien et à la création d’emplois.

Aujourd’hui, cette aide consiste en une aide directe versée aux ASBL (points APE) et une réduction des cotisations patronales. Demain, ces 2 types d’aides seront rassemblés dans un pot commun calculé sur une base annuelle.

Des aides spécifiques aux secteurs des accueillantes d’enfants, des artistes et dans le secteur de l’économie sociale seront maintenues.

Lors de la conférence organisée par le Forum financier le 29/09/2016, les associations présentes se sont montrées inquiètes quant à la transition et aux problèmes de trésorerie éventuels. Eliane Tillieux, Ministre de l’Emploi et de la formation, a précisé qu’il n’existait pas encore d’accord sur le modèle et a affirmé sa volonté de préserver les moyens octroyés. De même, l’ancienneté sera, dit-elle, gérée dans le mécanisme réformé.

Les associations peuvent continuer à introduire des demandes qui seront toujours traitées suivant les dispositions actuelles.

 

  1. Les moins de 25 ans

Une aide de 3 ans pour les jeunes les moins qualifiés càd qui n’ont pas obtenu leur CESS :

  • 500€/mois pendant 2 ans
  • 250€/mois pendant 6 mois
  • 125€/mois pendant 6 mois

Idem pour les jeunes qui ont obtenu leur CESS mais avec un sas initial de 6 mois avant le début de l’activation.

 

  1. Le contrat d’insertion

Il s’adresse à un jeune qui, 18 mois après la sortie de l’école et malgré une recherche active d’emploi, n’arrive pas à s’insérer sur le marché du travail.

 

C’est une 1ère expérience professionnelle avec un accompagnement.

L’aide est de 700€/mois pendant 1 an.

 

  1. Les demandeurs d’emploi de longue durée

Ce sont les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de 12 mois.

L’aide à l’emploi est de 2 ans :

  • 500€/mois pendant 1 an
  • 250€/mois pendant 6 mois
  • 125€/mois pendant 6 mois

 

  1. Les travailleurs âgés de 55 à 67 ans

L’aide consiste en une réduction de cotisations patronales (liée à un plafond salarial de 13.401,07€ bruts par trimestre) :

  • 400€/trimestre de 55 à 57 ans
  • 1000€/trimestre de 58 à 61 ans
  • 1500€/trimestre de 62 à 67 ans

 

Source : http://emploi.wallonie.be/home/aides-a-lemploi/reforme-des-aides-a-lemploi.html