COVID-19 et emploi Maribel

Si le travailleur est en chômage temporaire, le subside Maribel est arrêté pour la période correspondant à la durée du chômage temporaire. L’employeur ne perd pas l’emploi Maribel lui-même. Un délai de six mois d’inoccupation est déjà permis actuellement par le règlement. Si l’employeur voit qu’il va atteindre le terme de ce délai, il doit contacter la cellule administrative du Fonds.

  • Le chômage temporaire n’impacte pas le calcul du volume global de l’emploi.
  • Les subsides Maribel continuent à être versés comme lors d’une situation normale, même click here si les travailleurs sont exemptés de travailler ou font du télétravail.
  • La date de remise du rapport annuel a été postposée au 31 mai 2020.
  • Les états de prestation ne doivent plus être envoyés mensuellement. Les données financières parviendront désormais trimestriellement directement par la DMFA.
  • D’autres points (changement de fonction, etc.) sont encore en cours de discussion au niveau du comité de gestion du fonds. Une communication de la part du fonds sera faite d’ici la fin du mois pour clarifier ces dernières zones d’ombre.