Soutien de la ville de Charleroi au secteur associatif non-subventionné : quelle aide pour quelle association ?

Dans une lettre ouverte récemment, la Maison pour Associations sollicitait la création d’un fonds d’urgence pour les associations qui ne bénéficient actuellement d’aucun subside. Cet appel a été entendu ! Dans ce cadre, la Ville de Charleroi a décidé d’apporter une aide exceptionnelle à ses associations non subventionnées dans le cadre du plan de relance communal COVID-19, pour un montant total de 250.000 €.

 

Cette aide exceptionnelle, plafonnée à 2.499 € maximum par association, s’adresse aux ASBL (valablement constituées conformément au Code des sociétés et associations) qui :

– exercent leur activité (au moins partiellement) sur l’un des 5 districts de Charleroi (à savoir sur les communes de Charleroi, Couillet, Dampremy, Gilly, Gosselies, Goutroux, Jumet, Lodelinsart, Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Monceau-sur-Sambre, Mont-sur-Marchienne, Montignies-sur-Sambre, Ransart et Roux) 

– ont au minimum 3 années d’existence

– n’occupent pas de personnel salarié au moment de l’introduction de la demande ni dans l’année qui précède

– n’ont bénéficié d’aucune aide publique leur permettant de faire face spécifiquement à la crise sanitaire

– ont reçu des subsides uniquement liés à des projets à réaliser OU n’ont reçu aucune aide financière (les aides comme Initiatives citoyennes, budgets participatifs, Fondation Roi Baudouin, etc. ne vous empêchent pas d’envoyer votre dossier).

– ont accompli toutes leurs obligations légales en matière de publications au Moniteur belge et à la Banque-Carrefour des Entreprises

– ont déposé leurs comptes 2018 et 2019 au greffe du Tribunal des Entreprises

– présentent des comptes/un état financier 2020 dont le total du bilan ne dépasse pas 10.000 euros

– présentent un budget prévisionnel pour 2021

– n’ont pas disposé de subsides publics couvrant leurs frais de fonctionnement lors click here des exercices comptables 2018, 2019 et 2020 et n’en disposent pas depuis le 1er janvier 2021

 

Ce dernier point est important : cette aide exceptionnelle vise à couvrir des frais de fonctionnement qui ne peuvent plus être pris en charge par l’ASBL, faute de trésorerie, alors qu’ils sont essentiels à sa survie. Les frais de fonctionnement sont tous les frais nécessaires à la vie quotidienne d’une ASBL, qui servent à lui permettre de proposer ses services, à assumer ses activités et à générer les rentrées financières nécessaires à la couverture de ses charges financières.

Ce sont par exemple :
– les coûts énergétiques (eau, chauffage, électricité)
– les assurances
– les loyers et charges locatives
– la téléphonie
– les taxes et impôts
– les fournitures et équipements indispensables à l’exercice de l’activité

 

Qu’est-ce que vous devez fournir ?

  • Un formulaire de demande, à compléter et signer jusqu’au 26 avril inclus sur : https://www.charleroi.be/coronavirus/administration-communale/soutien-au-secteur-associatif-non-subventionne
  • Les comptes 2018 et 2019
  • Les comptes 2020 ou s’ils n’ont pas encore été approuvés par votre assemblée générale, un état de votre situation financière 2020
  • Quelques lignes d’explication sur votre situation et des pièces qui démontrent vos difficultés (budget déficitaire, facture, rappel de paiement, mise en demeure, contrat de bail, etc.)

 

Pour toutes les questions relatives à cette mesure : subside.planderelance@charleroi.be

Règlement relatif à l’octroi des subventions

Formulaire-de-demande-daide-exceptionnelle

Les associations qui éprouvent des difficultés à fournir les éléments réclamés dans le dossier de demande peuvent s’adresser à la Maison Pour Associations à l’adresse info@mpa80.be ou par téléphone au 071/53.91.53.